Navigation menu

Spectroscopie par IRM

Qu'est-ce que c'est?

La spectroscopie par résonance magnétique est un examen non-invasif. Cet outil de diagnostic permet d'analyser la composition du tissu du cerveau, afin de détecter une éventuelle tumeur. Cet examen peut être proposé dans le cadre d'une IRM (imagerie par résonance magnétique) standard. L'IRM identifie l'emplacement de la lésion dans le cerveau, alors que la spectroscopie par IRM s'intéresse à la composition chimique de la lésion. En effet, celle-ci diffère de la composition chimique du tissu cérébral normal. Cet examen peut aider à clarifier la cause d'une lésion, et à déterminer s'il s'agit d'une tumeur ou non.

L’examen présente-t-il des risques?

Cet examen ne présente pas de risques particuliers.

Quel déroulement?

Le déroulement est identique à celui d’une IRM cérébrale classique. Vous serez accueilli par le ou la technicien-ne en radiologie médicale (TRM) en charge de votre examen.

  • il-elle vous conduit dans votre cabine, dans laquelle vous pourrez déposer vos effets personnels
  • une blouse d’examen vous est également remise. N’oubliez pas d’ôter tous les objets métalliques tels que bijoux, montre, barrettes, pinces à cheveux, prothèse auditive
  • en fonction de l’indication, une voie veineuse peut vous être mise en place par le-la technicien-ne
  • dans un premier temps, l’équipe soignante vous installe sur la table d’examen, le plus confortablement possible, dans les limites des contraintes liées à la région explorée
  • une antenne de réception, souple ou rigide, est ensuite placée en regard de l’organe à imager
  • enfin vous êtes introduit-e dans la machine
  • à compter de ce moment, vous êtes en liaison avec le ou la technicien-ne qui réalise les différentes étapes de votre IRM, et ce jusqu'à la fin de votre examen.

Il est important de rappeler que durant toute la durée de l’examen, qui peut durer jusqu’à une heure, vous devez rester immobile.

Pendant l’enregistrement des images, la machine fait un bruit de tambour, c’est tout à fait normal. Il est possible que votre examen nécessite une injection de produit de contraste. Ceci permet d’augmenter la sensibilité des images, et donc de faciliter le diagnostic.

L’IRM est un examen bruyant mais indolore. Pour diminuer ces nuisances, un casque ou des tampons auriculaires, selon l’organe étudié, peuvent vous êtes proposés.