Navigation menu

Scintigraphies diagnostiques à l’iode

Qu’est-ce que c’est?

Pour le cancer thyroïdien, le Service de médecine nucléaire et d’imagerie moléculaire utilise, selon le contexte:

  1. La scintigraphie à l’iode 123
    L’iode 123 est un iode radioactif avec des propriétés physiques qui permettent de faire de l’imagerie, mais qui ne permettent pas de faire un traitement, contrairement à l’iode 131. La scintigraphie à l’iode 123 est utilisée pour mesurer le taux d’absorption d’iode dans la région du cou avant un traitement prévu à l’iode 131, afin d’ajuster la quantité d’iode à administrer.
     
  2. La scintigraphie à l’iode 131
    Lors du suivi de cancer thyroïdien, la scintigraphie à l’iode 131 est parfois indiquée pour évaluer si la tumeur absorbe encore l’iode et pour déterminer si la tumeur s’est étendue dans les ganglions du cou ou ailleurs dans le corps.

Comment se déroule l'examen?

  1. Scintigraphie à l’iode 123
    Environ 24h après l’ingestion de la (des) gélule(s), nous faisons une seule image d’une durée de 2 minutes centrée sur la région du cou. Celle-ci nous permet de déterminer le taux de captation d’iode dans cette région.
     
  2. Scintigraphie à l’iode 131
    Les images se font environ 48h après l’ingestion de la gélule. Vous n’avez pas besoin d’être à jeun pour ces images. Les images se font sur le corps entier, avec des acquisitions plus précises au niveau du cou et/ou du thorax, et durent entre 1h et 1h30.