Navigation menu

Biopsie du sein sous stéréotaxie

Qu'est-ce que c'est?

La biopsie du sein consiste à prélever un fragment de tissu au niveau de l'anomalie détectée à la mammographie, afin de l'examiner au microscope.

La stéréotaxie est une technique de radiologie informatisée qui fournit des images précises en trois dimensions pour localiser la lésion, même si elle est de petite taille.

Cette méthode vise à poser un diagnostic. Elle a l'avantage de permettre le prélèvement par une aiguille posée à travers la peau, plutôt que par une technique chirurgicale plus invasive.

Cette technique permet aussi de poser un repère à l'endroit de la lésion, à l'intérieur du sein. Sous forme de clip métallique de quelques millimètres, il aide à situer l'anomalie et facilite ainsi une éventuelle chirurgie ultérieure. Le clip est en titane. Il ne provoque aucune allergie, même à long terme.

Quel déroulement?

Vous êtes allongée à plat, le ventre sur une table d'examen, dévêtue jusqu'à la taille. Une ouverture permet le passage du sein à ponctionner. Ce dernier est comprimé entre deux plaques intégrées à l'appareil. La compression est nécessaire afin d'immobiliser le sein, visualiser la lésion et faciliter la biopsie.

Le/la technicien-ne en radiologie localise la lésion sur l'écran informatique sous contrôle stéréotaxique. Le médecin effectue une anesthésie locale, puis réalise le prélèvement à l'aide d'une aiguille. L'examen ne nécessite pas de points de suture. Un pansement compressif est placé à l'endroit de la ponction, en plus du bandage serré autour du thorax.

L'ensemble de l'examen prend 1 heure en moyenne. Vous devez rester ensuite 1 heure supplémentaire à l'hôpital, pour permettre au médecin d'effectuer une surveillance locale de l'endroit ponctionné et du pansement avant votre retour à domicile.

L'examen peut paraître inconfortable par la position et par la pression qui est exercée sur le sein lorsqu'il est comprimé. La biopsie elle-même est en principe peu douloureuse, grâce à l'anesthésie locale. Une gêne peut néanmoins être ressentie lorsque la zone se réveille. Si c'est le cas, elle disparaît dans les heures qui suivent et peut être soulagée dans l'intervalle par un anti-douleur simple.